Pourquoi doit-on se passer des produits de la ruche dans nos cosmétiques?

Miel, gelée royale, propolis … on l’appelle même : L’or liquide ! Dans cet article nous vous expliquons pourquoi le miel n’est pas éthique, et pourquoi nous pouvons le bannir de nos soins de beauté !

Écrit le : 07/04/21 (Modifié le 07/04/21) Temps de lecture : 4 min

Le miel est un symbole de richesse et de rareté, il a une image saine, naturelle. On lui vante même des dons miraculeux dans le domaine de la santé. Notons qu’il existe une grande incertitude sur les effets néfastes et sublétaux liés à la présence d’OGM dans le miel pourtant naturel. Il y a donc une contradiction à vendre une action de santé avec des gélules de miel bourrées de pesticides, ou autres OGM. De plus, les études scientifiques prouvant les activités médicinales et cosmétiques du miel, sont insuffisantes pour valider la véracité de cette action. Autrement dit, il ne s’agit tout simplement que d’un « remède de grand-mère ».

Qu’est-ce que la gelée royale ?

Il s’agit de sécrétions du systèmes endocrinien ou glandulaires céphaliques des abeilles ouvrières. Cette gelée royale permet de nourrir toutes les larves de la colonie, c’est-à-dire les bébés, ainsi que la reine elle-même. Ces abeilles produisent juste la quantité nécessaire pour nourrir leurs bébés. Autrement dit, nous animaux humains, arrachons de manière brutale, la nourriture de toute une colonie d’abeilles pour un besoin non nécessaire, superflu, pour une envie luxueuse et égoïste alors que nous pourrions nous en passer sans aucun problème.

Et qu’est-ce que le miel ?

Il constitue tout simplement, la seule réserve de nourriture de toutes les abeilles de la colonie, tout au long de l’année. Il est donc vital pour les abeilles, et NON elles ne produisent pas cet « or liquide » pour que nous puissions nous soigner, nous nourrir, ou nous badigeonner la peau avec. En hiver, les abeilles n’hibernent pas. Elles s’organisent (mieux que les humains) pour faire face au froid. Elles forment une sphère à l’intérieur de la ruche, la tête orientée vers l’intérieur. D’autres abeilles à l’intérieur du cercle agitent très fort leurs ailes pour réchauffer la ruche. Elles utilisent leurs réserves de miel produites pendant l’année pour se nourrir. Elles ne mourront pas de froid, mais de faim si leurs réserves sont pillées...

Pourquoi l’apiculture n’est pas vegan ?

L’apiculture correspond à l’élevage des abeilles, donc à l’exploitation d’animaux non-humains. Les méthodes utilisées peuvent être plus ou moins agressives, sachant que dans tous les cas, ces méthodes ne sont ni éthiques, ni respectueuses du bien être des abeilles. Pour récolter les produits de la ruche, il faut chasser les abeilles de leur maison. Plusieurs méthodes sont utilisées : l’enfumage (très stressant pour elles), le turn-over (qui consiste à tuer la reine et la remplacer par une autre), le clippage (couper les ailes pour s’assurer que la reine restera bien à l’intérieur de la ruche) ou encore de déplacer les ruches, de tuer les moins rentables …

Si l’on regarde de plus près, les abeilles possèdent un dard qu’elles utilisent en dernier recours, lorsqu’elles sentent que la vie de la ruche est menacée. Telle des kamikazes, elles viennent planter leur dard, éjecter leur venin, mais elles ne ressortiront pas vivante. Car lorsqu’elles plantent leur dard, une partie de leur intestin est éjecté également et elles meurent sur le coup. Lors de la récolte du miel, les abeilles luttent pour protéger leur réserve de nourriture, jusqu’à en mourir. Vous comprenez donc maintenant qu’elles ne sont pas d’accord pour nous donner leur miel, que ce n’est pas anodin de manger du miel ou de l’utiliser dans un produit cosmétique.

Pourquoi les abeilles sont-elles essentielles à notre survie ?

Un seul mot suffit : la pollinisation ! Grâce à elles, nous pouvons nous nourrir. C’est pourquoi elles sont indispensables et nous devons les protéger.

Quelles alternatives aux produits de la ruche dans nos cosmétiques et notre alimentation ?

En cosmétique, nous avons tellement d’actifs végétaux, minéraux, naturels à utiliser, qu’il est facile d’être plus efficace que les produits de la ruche, et sans cruauté animale. La nature est très puissante et résiliente, chez Mady nous souhaitons utiliser le biomimétisme pour apporter une action efficace dans nos cosmétiques.

Pour notre alimentation, nous remplaçons le miel par le sirop d’érable, le sirop d’agave, le jus de datte (appelé miel de datte), la mélasse, ou encore la confiture de fleurs de pissenlits.

Pourquoi doit-on se passer des produits de la ruche dans nos cosmétiques?